Chemin de traverse

Trouble Envahissant du Développement Atypique (TEDA)… C’est ce qu’a noté la maman de Kyllian, enfant de 10 ans, sur la fiche ‘Projet individualisé’. J’ai fait sa connaissance lors d’une rencontre en juillet dernier.

Il est venu, accompagné de sa maman, afin d’envisager des séances d’équithérapie pour l’année scolaire qui allait suivre. Elle me décrivit Kyllian comme un enfant agité, n’écoutant pas et ayant des actes de violences envers les autres enfants et les adultes. Il n’y avait pas de structure d’accueil adapté qui pouvait le prendre en charge pour le moment… Kyllian restait à la maison le plus clair de son temps.

« Kyllian aime les animaux et il est très doux avec eux » m’a t-elle dit. Elle ne doutait pas de son attitude envers les poneys et qu’il y trouverait du plaisir. Ce qu’elle espérait c’était que les bienfaits apaisants d’une approche thérapeutique avec eux, transpireraient dans son quotidien, le rendant plus calme et disponible avec les autres.       

Je ne me présente pas comme thérapeute…Je n’ai pas fait de longues études pour appréhender ce type de pathologie sous un aspect psychologique et médical. Je ne me présente plus non plus sous le titre de monitrice d’équitation, spécialisée en activités adaptées pour les personnes en situation de handicap. C’est la posture  professionnelle d’équithérapeute et de comportementaliste équin qui définit le mieux mes aptitudes dans ce domaine de compétence.

Mes connaissances… Je les ai acquises au fil de mes expériences grâce à des « Maîtres chevaux ». Ils m’ont enseigné qu’en étant totalement présente, je pouvais me connecter à eux et être accueilli. J’ai appris aussi que le mouvement  passe par l’énergie, traversant nos corps et que je pouvais être une source d’impulsion leur donnant l’envie de se porter en avant.

C’est lorsque j’ai vécu le miracle de la résilience d’un cheval qui s’abandonna à toutes résistances et comprenant  que ce qu’il était en train de faire avait du sens pour lui, que j’ai pris conscience que tout était possible…  L’émotion  qui s’en suivit, parcouru tout mon être. J’ai remercié L’univers pour son soutien afin de continuer mon chemin qui allait me mener à « celle que j’ai envie d’être »… Un être choisissant l’amour et non la peur « qui veut voir que ce qu’il croit qu’il y a là… et qui croit que c’est là parce qu’il veut que ce soit ainsi »

Kyllian était content d’être là, je l’ai vu dans ses yeux et son sourire parlait pour lui. j’avais très envie de découvrir l’être  vivant qui se cache sous l’étiquette qu’on lui a collée sur son dos et qui semble le définir comme on classifie un cheval qu’on dit rétif, dangereux ou froid à la jambe… 

Comme l’exprime si bien cette phrase qui m’inspire :                                                                   « Dans l’unité, accepter que l’autre en soit là, c’est avoir de la compassion par rapport à la souffrance qu’elle s’inflige… ainsi cela ne laisse plus de place à la colère ».

Très belle journée à vous.  

A propos Nathalie Guillaume

Je suis équithérapeute, praticienne Narrative avec la complicité du cheval et comportementaliste équin.

4 réponses

  1. Equithérapie Sarthe Mathilde Carmona

    Tellement juste ! Merci Nathalie pour ce partage, pour ton authenticité. J’entends beaucoup de douceur et d’accueil dans tes mots. Te lire me procure beaucoup d’amour jusqu’ici ! belle journée à toi !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.