Connais toi toi-même…

14 jours que je suis sur mon chemin. Il m’apprend à quel point j’ai une perception fausse du monde. Mes yeux me trompent, mes oreilles entendent faussement. Les erreurs qui en découlent, deviennent tout à fait possible alors que la certitude disparaît. je me perds… Je suis désorientée… Je ne sais plus où je vais et me trompe de chemin…

Le chemin m’invite sans cesse à vivre le moment présent. Oui, tout m’invite à l’expérience d’un monde tout à fait nouveau à l’intérieur de moi. Lorsque je prends ce chemin là, je suis émerveillée. Je rentre dans une joie qui fait que je ne peux plus avoir peur. Je suis en sécurité, au milieu d’un chemin inconnu mais qui m’amène vers mon Soi… Je rentre dans un monde autre…

Annick de Souzenelle le dit bien.

Aller vers soi, c’est aller vers ce féminin intérieur, allez vers ces animaux de l’âme, les nommer, le lion de l’orgueil, la vipère de la médisance. Vivre l’expérience très concrète d’un retournement fantastique de l’être, de cette joie en même temps une connaissance nouvelle nous ait donné… Nous avons un lâcher-prise à faire, s’abandonner pour ce retournement à l’intérieur de nous. Se retirer du monde actuelle en attendant de retourner vers lui. tout en restant en respiration constante avec lui. Rentrer en résonance avec le monde divin…

Je me rends compte maintenant que mon chemin est comme un rituel initiatique. J’ai changé radicalement ma façon de vivre et organiser des conditions de vie qui m’exposent à des épreuves. Ces épreuves me font grandir comme elles font grandir mes chevaux d’ailleurs…

Ce matin, jai visité l’abbaye de Fontevraud. Jai été surprise puis émue de lire ceci « Fontevraud, l’émotion est dans l’inattendu »… Un message de la vie qui me conforte que je suis sur le bon chemin…

Merveilleuse journée dominicale à vous.

A propos Nathalie Guillaume

Je suis équithérapeute, praticienne Narrative avec la complicité du cheval et comportementaliste équin.

2 réponses

  1. raymond BOUCHEVREAU

    MercI de ton dernier message Nathalie
    = Je retiends seulement deux phrases de ton message qui me rejoignent bien –
    « lacher prise  » c’est notre expérience quotidienne – à tous – le confinement nous l’a rappelé – fixer notre regard sur l’essentiel – on ne voit bien qu « avec le coeur » disait le petit prince
    = se laisser surprendre par l’inattendu – ça c’est le bon chemin je crois –
    = en terminant je te laisse ce message – « un pélerin ne revient jamais chez lui sans un préjugé en moins et une idée en plus  » – =je ne t’en dis pas plus je ne veux pas t’influencer ….laisse vagabonder tes désirs tes rêves, ton imagination , mais en même temps reste bien les pieds sur terre bon chemin u l t r e i a – raymond

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.