L’investissement dans la réalité

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 19

Supposons qu’un frère insiste pour que nous fassions quelque chose que nous pensons ne pas vouloir faire. Son insistance même devrait nous dire qu’il croit que le salut s’y trouve.

Si nous insistons à refuser et ressentons une vive réponse d’opposition, nous croyons que notre salut est de ne pas le faire. Nous faisons donc la même erreur que lui ; et nous rendons son erreur réelle pour nous deux. Insistance signifie investissement, et ce en quoi nous investissons est toujours relié à notre notion du salut. La question est double : premièrement, quoi doit être sauvé ? Et deuxièmement : comment cela peut-il être sauvé ? Chaque fois que nous nous fâchons contre un frère, quelle que soit la raison, nous croyons que l’égo doit être sauvé, et sauvé par l’attaque. Si c’est lui qui attaque, nous sommes d’accord avec cette croyance ; si c’est nous qui attaquons, nous la renforçons.

Souvenons-nous que ceux qui attaquent sont pauvres en Esprit. Leur pauvreté demande des dons et non un plus grand appauvrissement. Nous qui pourrions les aider, nous agissons sûrement de manière destructrices si nous acceptons pour nôtre leur pauvreté en Esprit.  Considérons que cette leçon serait parfaitement apprise si nous étions indésireux de la partager. Parce que nos frères sont dans le besoin, il nous est donné de les aider, puisque nous sommes parmi eux.  Nous pouvons enseigner aux pauvres en Esprit où est leur trésor.

Reconnaissons ce qui n’a pas d’importance, et si nos frères nous demandent quelque chose de « choquant », faisons-le parce que c’est sans importance. Refusons, et notre opposition établit que cela est important pour nous. C’est nous seuls, par conséquent, qui avons rendu la requête choquante, et chaque requête d’un frère est pour nous. Pourquoi insisterions-nous pour la lui refuser ? Car faire cela, c’est nous nier à nous-mêmes et nous appauvrir tous. Il demande le salut, comme nous. La pauvreté en Esprit est de l’égo et jamais de l’Etre. Nulle requête « choquante » ne peut être faite à celui qui reconnait ce qui a de la valeur et qui ne veut rien accepter d’autre.

Le salut est pour l’Esprit, et c’est par la paix qu’il est atteint. Voilà la seule chose qui puisse être sauvée et la seule façon de la sauver. Toute autre réponse que l’amour, vient d’une confusion sur le « quoi » et le « comment » du salut, et c’est la seule réponse. Ne perdons jamais cela de vue et ne nous permettons jamais de croire, ne serait-ce qu’un instant, qu’il y a une autre réponse. Car nous nous placerions assurément parmi les pauvres en Esprit, qui ne comprennent pas qu’ils demeurent dans l’abondance et que le salut est venu.

Nous identifier à l’égo, c’est nous attaquer nous-mêmes et nous rendre pauvres en Esprit. C’est pourquoi, celui qui s’identifie à l’égo, se sent privé de quelque chose. Ce qu’il ressent alors, c’est la dépression ou la colère, car ce qu’il a fait, c’est d’échanger l’amour de Soi pour la haine de soi, de sorte qu’il a maintenant peur de lui-même. Il ne s’en rend pas compte. Même s’il est pleinement conscient de son anxiété, il n’en perçoit pas la source dans sa propre identification à l’égo. Les pensées ont des conséquences sur le penseur. Nous nous sommes brouillés avec le monde tel que nous le percevons parce que nous pensons  qu’il nous est hostile. Cela est une conséquence nécessaire de ce que nous avons fait. Nous avons projeté à l’extérieur ce qui est hostile à ce qui est à l’intérieur, et nous devons donc forcément le percevoir ainsi. C’est pourquoi nous devons d’abord nous rendre compte que notre haine est dans notre esprit et non hors de lui afin de pouvoir nous en débarrasser ; et pourquoi aussi nous devons d’abord nous en débarrasser afin de pouvoir percevoir le monde tel qu’il est réellement.

A suivre…

A propos Nathalie Guillaume

Faciliter l'émergence de l'Homme Nouveau qui est en chacun de nous grâce au cheval.

2 réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.