Non coupable

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 25

Si nous ne nous sentions pas coupables, nous ne pourrions pas attaquer, car la condamnation est la racine de l’attaque. C’est le jugement d’un esprit par un autre comme étant indigne d’amour et méritant d’être puni.

Mais en cela réside la division. Car l’esprit qui juge se perçoit lui-même comme étant séparé de l’esprit qui est jugé, et il croit qu’en punissant l’autre, lui-même échappera à la punition.

Le monde que nous voyons est le système délirant de ceux que la culpabilité a rendus fous. En regardant attentivement ce monde, nous nous rendrons compte que c’est ainsi. Car ce monde est le symbole de la punition, et toutes les lois qui semblent le gouverner sont les lois de la mort. Les enfants y naissent avec douleur et dans la douleur. Ils grandissent en souffrant et ils apprennent ce que sont le chagrin, la séparation et la mort. Leur esprit semble être emprisonné dans leur cerveau, dont les pouvoirs semblent décliner quand le corps est blessé. Ils semblent aimer, or ils désertent et sont désertés. Ils paraissent perdre ce qu’ils aiment, ce qui est peut-être la plus insane de toutes les croyances. Et leurs corps se flétrissent, agonisent, sont mis en terre, et ne sont plus. Il n’en est pas un parmi eux qui n’ait pensé que le Créateur était cruel. Si cela était le monde réel, Il serait cruel. Car aucun Père ne pourrait soumettre Ses enfants à cela comme prix de leur salut, et être aimant. L’amour ne tue pas pour sauver. S’il le faisait, l’attaque serait le salut, et cela c’est l’interprétation de l’ego. Seul le monde de la culpabilité pourrait exiger cela, car seuls les coupables pourraient le concevoir.

En nous regardant nous-mêmes et en jugeant honnêtement ce que nous faisons, nous sommes peut-être tentés de nous demander comment nous pouvons être non coupables. Or considérons ceci : Nous ne sommes pas coupables dans le temps mais dans l’éternité. Le temps semble aller dans une direction, mais quand nous atteindrons la fin, il s’enroulera derrière nous, comme un long tapis étendu le long du passé, puis il disparaitra. Aussi longtemps  que nous croirons que nous sommes coupables, nous marcherons sur ce tapis en croyant qu’il conduit à la mort. Et le voyage nous semblera long, cruel et insensé, car il l’est. L’Esprit se tient à la fin du temps, où nous devons être parce qu’Il est avec nous. Il a déjà défait tout ce qui est indigne en nous, car telle était Sa mission, à Lui donné par le Créateur.

Nous sommes invulnérables parce que nous sommes non coupables. Nous ne pouvons nous accrocher au passé que par la culpabilité. Car la culpabilité établit que nous serons punis pour ce que nous avons fait ; ainsi elle dépend d’un temps unidimensionnel qui va du passé au futur. Nul qui croit cela ne peut comprendre ce que « toujours » signifie, et c’est donc que la culpabilité doit nous priver d’apprécier l’éternité. Nous sommes immortels parce que nous sommes éternels, et « toujours » doit être maintenant. La culpabilité est donc une façon de maintenir le passé et le futur dans notre esprit afin d’assurer la continuité de l’ego. Car si ce qui a été sera puni, la continuité de l’égo est garantie. Or la garantie de notre continuité est du Créateur et non de l’ego. Et l’immortalité est l’opposé du temps, car le temps passe tandis que l’immortalité est constante.

Dans l’enseignement de l’ego, il n’y a aucune évasion hors de la culpabilité. Car l’attaque rend la culpabilité réelle, et si elle est réelle, il n’y a aucune façon de la vaincre. L’Esprit la dissipe simplement par la calme reconnaissance qu’elle n’a jamais été. Et cela étant vrai pour nous, nous ne pouvons pas nous attaquer, car sans culpabilité, l’attaque est impossible.

A suivre…

A propos Nathalie Guillaume

Faciliter l'émergence de l'Homme Nouveau qui est en chacun de nous grâce au cheval.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.