La Paix du Ciel

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 33

Quand nous serons tous unis au Ciel, nous n’estimerons rien de ce que nous estimons ici. Car rien de ce que nous estimons ici, nous ne l’estimons entièrement ; par conséquent, nous ne l’estimons pas du tout.

Au Ciel est tout ce que le Créateur estime, et rien d’autre. Le Ciel est parfaitement non ambigu. Tout est clair et lumineux et appelle une seule réponse. Il n’y a ni ténèbres ni contrastes. Il n’y a pas de variation. Il n’y a pas d’interruption. Il y a un sentiment de paix si profond qu’aucun rêve en ce monde n’a jamais apporté même la moindre idée de ce que c’est.

Nous dont l’esprit est enténébré de doute et de culpabilité, souvenons-nous de ceci : Le Créateur nous a donné L’Esprit, et Lui a donné pour mission d’enlever tout doute et toute trace de culpabilité que nous nous sommes nous-mêmes imposés. Il est impossible que cette mission échoue. Rien ne peut empêcher l’accomplissement de ce que le Créateur voudrait voir accompli. Quelles que soient nos réactions à la Voix de L’Esprit, quelle que soit la voix que nous choisissons d’écouter, quelles que soient les étranges pensées qui peuvent nous venir à l’esprit, la Volonté du Créateur est faite. Nous trouverons la paix dans laquelle Il nous a établis. Il est invariable comme la paix dans laquelle nous demeurons, et que L’Esprit nous rappelle.

Au Ciel, nous ne nous souviendrons pas de changement ni de passage. Nous n’avons besoin de contraste qu’ici. Contrastes et différences sont des outils d’enseignement nécessaires, car par eux nous apprendrons ce qu’il faut éviter et ce qu’il faut rechercher. Quand nous aurons appris cela, nous trouverons la réponse qui fera disparaitre le besoin de quelque différence que ce soit. La vérité vient de sa propre volonté à elle-même. Quand nous aurons appris que nous appartenons à la vérité, elle coulera doucement sur nous et sans aucune sorte de différence. Car nous aurons besoin d’aucun contraste pour nous aider à nous rendre compte que c’est cela que nous voulons, et seulement cela.

N’ayons foi qu’en une seule chose, et cela suffira : Le Créateur veut que nous soyons au Ciel, et rien ne peut nous en garder loin, ni Lui de Nous. Nos plus folles malperceptions, nos bizarres imaginations, nos plus noirs cauchemars, ne signifient rien. Ils ne prévaudront point contre la paix que Le Créateur veut pour nous. L’Esprit rétablira notre santé d’esprit. Si cela Lui suffit, c’est assez pour nous. Ce que Le Créateur voudrait voir enlevé, nous ne le garderons pas, parce que cela rompt la communication avec nous avec qui Il voudrait communiquer. Sa Voix sera entendue.

Nous apprendrons le salut parce que nous apprendrons comment sauver. Il ne sera pas possible de nous exempter nous-mêmes de ce que l’Esprit veut nous enseigner. Le salut est aussi sûr que le Créateur. Sa certitude suffit.

Nous n’avons pas besoin de connaitre que le Ciel est à nous pour qu’il le soit. Mais pour le connaitre, il faut que nous acceptions la Volonté du Créateur pour notre volonté.

A suivre…

A propos Nathalie Guillaume

Faciliter l'émergence de l'Homme Nouveau qui est en chacun de nous grâce au cheval.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.