Le test de la vérité

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 39

La chose essentielle est d’apprendre que nous ne connaissons pas. La connaissance est puissance, nous avons encore cette puissance, mais entre elle et la conscience que nous en avons, nous avons interposé tant de choses que nous ne pouvons pas l’utiliser.

Le Pardon nous enseigne comment échapper pour toujours de tout ce que nous nous sommes enseignés dans le passé, en nous montrant seulement ce que nous sommes maintenant. L’apprentissage est accompli dans le passé, mais son influence détermine le présent en lui donnant la signification quelle qu’elle soit qu’il a pour nous. Rien de ce que nous avons jamais appris ne peut nous aider à comprendre le présent, ni nous enseigner comment défaire le passé. Notre passé est ce que nous nous sommes enseignés nous-mêmes. Lâchons prise de tout cela. Ne tentons pas de comprendre n’importe quel évènement, n’importe quoi ou n’importe qui à sa « lumière », car les ténèbres dans lesquelles nous essayons de voir ne peuvent qu’obscurcir.

Nous qui n’avons pas encore porté toutes les ténèbres que nous nous sommes enseignées à la lumière en nous, nous ne pouvons guère juger de la vérité et de la valeur de ce cours. Or le Créateur ne nous a pas abandonné. En chaque leçon réside Son pouvoir, qu’Il partage avec tant de joie. Celui Qui enseigne la lumière acceptera chaque leçon de ténèbres que nous lui apportons, parce que nous n’en voulons plus. Et Il échangera avec joie chacune d’elles contre la leçon de lumière qu’Il a apprise pour nous.

Il est un test, aussi sûr que le Créateur, permettant de  reconnaitre si ce que nous avons appris est vrai. Si nous sommes entièrement libres de toute espèce de peur, et si tous ceux qui nous rencontrent ou qui pensent seulement à nous, partagent notre paix parfaite, alors nous pouvons être sûrs que nous avons appris Sa leçon, et non la nôtre. A moins que tous cela soit vrai, il y a dans notre esprit de sombres leçons qui nous blessent et nous freinent, nous et tous ceux qui nous entourent. Ne nous soucions pas de savoir comment nous pouvons apprendre une leçon si complètement différente de tout ce que nous nous sommes enseignés nous-mêmes. Comment le saurions-nous ? Notre rôle est très simple. Nous avons besoin de reconnaitre que tout ce que nous avons appris, nous ne le voulons pas. Demandons à être enseigné, et n’utilisons pas nos expériences pour confirmer ce que nous avons appris.

Par ce refus d’essayer de nous enseigner à nous-mêmes ce que nous ne connaissons pas, le Guide que le Créateur nous a donné nous parlera. Il prendra dans notre conscience la place qui Lui revient dès l’instant que nous l’abandonnerons et la Lui offrirons. Nous ne pouvons pas être notre guide vers les miracles, car c’est nous qui les avons rendus nécessaires. Et parce que nous l’avons fait, les moyens sur lesquels nous pouvons compter, nous ont été fournis, pour autant que nous nous tournions vers Lui un tout petit peu. Le miracle apporte les effets que seule peut apporter la non-culpabilité, et ainsi établit le fait que la non-culpabilité doit être.

Nous qui sommes si fermement liés à la culpabilité et si engagés à le rester, comment pouvons-nous établir pour nous-mêmes notre non-culpabilité ? Cela est impossible. Mais assurons-nous que nous sommes bien désireux de reconnaitre que c’est impossible. Nous n’avons aucun problème que l’Esprit ne puisse résoudre en nous offrant un miracle. Les miracles sont pour nous. Et chaque peur, chaque douleur et chaque épreuve que nous avons, a été défaite. Les leçons que nous voudrions nous enseigner, Il les a déjà corrigées. Elles n’existent pas du tout pour l’Esprit. Il ne voit pas le temps comme nous le voyons. Et chaque miracle qu’Il nous offre, corrige l’usage que nous faisons du temps et le fait Sien.

Ceux qui toujours se souviennent qu’ils ne connaissent rien, et qui sont devenus désireux d’apprendre tout, apprendront. Mais chaque fois qu’ils se fient à eux-mêmes, ils n’apprendront pas. Ils ont détruit ce qui les motive à apprendre en pensant qu’ils connaissent déjà. Ne pensons pas que nous connaissons quoi que ce soit avant d’avoir passé le test de la paix parfaite, car la paix et la compréhension vont de pair et jamais elles ne peuvent se trouver l’une sans l’autre. Elles sont cause et effet ; ainsi où l’une est absente, l’autre ne peut pas être. Chaque fois que nous pensons connaitre, la paix nous quittera, parce que nous avons abandonné l’Enseignant de la paix. Chaque fois que nous prendrons pleinement compte  que nous ne connaissons pas, la paix reviendra, car nous aurons invités à revenir en abandonnant l’ego en faveur de Lui. Ne faisons pas appel à l’ego pour quoi que ce soit ; c’est seulement cela que nous avons besoin de faire. L’Esprit, de Lui-même, remplira tout esprit qui fait de la place pour Lui.

Si nous voulons la paix, nous devons abandonner tout enseignement de l’attaque. L’Enseignant de la paix ne nous abandonnera jamais. Il fait le don de la paix à quiconque perçoit le besoin de la paix, et voudrait l’avoir. Faisons place à la paix et elle viendra. Car la compréhension est en nous, et d’elle doit venir la paix.

La puissance du Créateur, dont elles proviennent toutes les deux, est nôtre aussi sûrement qu’elle est Sienne. Nous pensons que nous ne Le connaissons pas, uniquement parce que, seul, il est impossible de Le connaitre. Or voyons les œuvres considérables qu’Il fera par nous et nous serons convaincus de les avoir faites en Lui. Il est impossible de nier la Source d’effets si puissants qu’ils ne pourraient pas être de nous. Laissons-Lui de la place et nous nous trouverons si remplis de puissance que rien ne prévaudra contre notre paix. Et ce sera le test par lequel nous reconnaitrons que nous avons compris.

A propos Nathalie Guillaume

Facilitatrice de vie Accompagnement en médiation assisté par le cheval Arrêtons de lutter et entrons dans une dynamique de résilience pour se construire autrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.