Petitesse versus immensité

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 42

Ne nous contentons pas de la petitesse. Mais soyons bien sûr de comprendre ce qu’est la petitesse, et pourquoi nous ne pourrions pas nous en contenter.

La petitesse est l’offrande que nous nous faisons à nous-mêmes. Nous offrons cela au lieu de l’immensité et nous l’acceptons. Tout en ce monde est petit parce que c’est un monde fait de petitesse, dans l’étrange croyance que la petitesse peut nous contenter.

Quand nous aspirons à quoi que ce soit dans ce monde, croyant que cela nous apportera la paix, nous nous rapetissons et nous nous rendons aveugles à la gloire. Nous ne nous rendons pas compte chaque fois que nous choisissons, que notre choix est une évaluation de nous-mêmes. Il est essentiel que nous acceptions le fait, et que nous l’acceptions avec joie, qu’il n’y a aucune forme de petitesse qui ne puisse jamais nous contenter. Nous sommes libres d’en essayer autant que nous le souhaitons, mais nous ne ferons que retarder notre retour chez nous. Car nous ne serons contents que dans l’immensité, qui est notre demeure.

Nous avons une profonde responsabilité envers nous-mêmes, une responsabilité dont nous devons apprendre à nous souvenir en tout temps. La leçon peut paraitre dure au début, mais nous apprendrons à l’aimer quand nous nous rendrons compte qu’elle est vraie et qu’elle ne fait que rendre hommage à notre puissance. Notre fonction n’est pas petite, et ce n’est qu’en trouvant sa fonction et en la remplissant que nous pouvons échapper de la petitesse.

Il n’y a aucun doute sur ce qu’est notre fonction, car l’Esprit connait ce qu’elle est. Il n’y a aucun doute sur son immensité, car elle vient à nous par Lui de l’Immensité. Nous n’avons pas à y aspirer parce que nous l’avons. Toutes nos aspirations doivent être dirigées contre la petitesse, car il faut de la vigilance pour protéger notre immensité en ce monde. Rester parfaitement conscient de notre immensité dans un monde de petitesse, c’est une tâche que les petits ne peuvent comprendre. Or voilà ce qui nous ait demandé, en hommage à notre immensité et non à notre petitesse.

Voudrions-nous être l’otage de l’ego ou l’hôte du Créateur ? Laissons l’Esprit nous poser cette question  chaque fois que nous prenons une décision. Car chaque décision que nous prenons y répond, et conséquemment invite la tristesse ou la joie. Ce que nous avons choisi, devient ce dont nous avons conscience.

Nous ne connaissons pas ce que l’amour signifie parce que nous avons cherché à l’acheter avec des petits dons, l’estimant ainsi trop petitement pour en comprendre l’immensité. L’amour n’est pas petit et l’amour demeure en nous, car nous sommes Son hôte. Quand nous aurons appris à accepter ce que nous sommes, nous ne ferons plus de dons à nous offrir à nous-mêmes, car nous connaitrons que nous sommes complets, n’ayant besoin de rien, et incapable d’accepter  quoi que ce soit pour nous-mêmes. Mais nous donnerons avec joie, ayant reçu. L’hôte du Créateur n’a pas besoin de chercher pour trouver quoi que ce soit.

A propos Nathalie Guillaume

Facilitatrice de vie Accompagnement en médiation assisté par le cheval Arrêtons de lutter et entrons dans une dynamique de résilience pour se construire autrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.