Les dons de l’ego

Extrait choisi et simplifié du livre « Un Cours en miracles ». C’est un véritable outil d’enseignements spirituels fascinant. Ce livre m’accompagne depuis plus de 4 ans. J’applique la voie qu’il propose dans ma vie quotidienne. En espérant qu’il vous fasse autant de bien qu’à moi.

Article 47

Souffrance et sacrifices sont les dons avec lesquels l’ego voudrait bénir toutes les unions. Et ceux qui sont unis à son autel acceptent la souffrance et le sacrifice comme prix de leur union.

Dans ses alliances coléreuses, nées de la peur de la solitude et pourtant vouées à la continuation de la solitude, chacun cherche à soulager sa culpabilité en l’augmentant chez l’autre. Car chacun croit que cela diminue la culpabilité en lui. Il semble toujours que l’autre est en train de l’attaquer et de le blesser, peut-être avec des riens, peut-être « inconsciemment », mais jamais sans exiger de sacrifice.

Chaque fois que nous sommes en colère, nous pouvons être sûr que nous avons formé une relation particulière que l’ego « bénie », car la colère est sa bénédiction. La colère prend de nombreuses formes, mais elle ne peut pas tromper longtemps ceux qui apprendront que l’amour n’apporte aucune culpabilité.

Souvenons-nous de ceci : être avec un corps, ce n’est pas communiquer. Et si nous pensons que ce l’est, nous nous sentirons coupable à propos de la communication et nous aurons peur d’entendre l’Esprit, reconnaissant dans Sa voix notre propre besoin de communiquer. L’Esprit ne peut pas nous enseigner à travers la peur. Et comment peut ’Il communiquer avec nous tant que nous croirons que communiquer c’est nous esseuler ? Beaucoup le croient. L’union des corps devient ainsi la façon de garder les esprits séparés. Car les corps ne peuvent pardonner. Ils peuvent seulement faire ce que l’esprit commande.

Aussi longtemps que nous croirons qu’être avec un corps, c’est avoir de la compagnie, nous nous sentirons forcés d’essayer de garder notre frère dans son corps, tenu là par la culpabilité. Et nous verrons la sécurité dans la culpabilité et le danger dans la communication. Car l’ego enseignera toujours que la solitude est résolue par la culpabilité, et que la communication est la cause de la solitude. Malgré l’évidente insanité de cette leçon, beaucoup l’on apprise.

C’est par l’instant de paix que ce qui semble impossible, est accompli. La culpabilité n’exerce pas d’attraction, puisque la communication est établie. Ici, il n’y a pas de dissimulation ni de pensées privées.  Le désir de communiquer attire à lui la  communication et vainc complètement la solitude. Il y a ici un pardon complet, car il n’y a aucun souhait d’exclure quiconque de notre complétude. Tous sont invités et bienvenus. Et nous comprendrons que notre complétude est celle du Créateur, car notre complétude nous fait Sien en notre conscience. Et c’est ici que nous faisons l’expérience d’être tel que nous avons été créé, et tel que nous sommes.

A propos Nathalie Guillaume

Facilitatrice de vie Accompagnement en médiation assisté par le cheval Arrêtons de lutter et entrons dans une dynamique de résilience pour se construire autrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.